• Patrick Chenebaux

Fraudes par usurpation d’identité : deux fois plus nombreuses que les rançongiciels en 2021

Dernière mise à jour : 21 oct. 2021



Alors que l’on pointe surtout l’augmentation des cyberattaques par rançongiciel, le dernier baromètre sur la cybersécurité publié par EULER HERMES montre que les fraudes par usurpation d’identité sont finalement deux fois plus nombreuses que celles par rançongiciel en 2021.

Au-delà de l’attaque « pure » qui vise à détruire les systèmes informatiques, ou du cryptolockage qui prend en otage l’ensemble de l’entreprise, le vol d’information peut servir en effet à établir des scénarios de fraude particulièrement efficaces comme celui la fraude au faux président ( +9pts vs le précédent baromètre) , les fraudes aux fournisseurs ou autres partenaires...

Les solutions mises en place pour lutter contre ce phénomène de fraude, qui vont de la sensibilisation interne aux solutions d’assurance, en passant par l’audit de sécurité des SI, audit des contrôles internes, et les plans de relance, démontrent si cela était nécessaire, que ce problème dépasse largement le sujet des moyens techniques.

La réponse doit être globale et c’est cette approche que nous défendons chez ENEID-Transition en mettant nos experts au service des entreprises, tant pour la définition de la stratégie de cyberdéfense que pour sa mise en œuvre opérationnelle.

Contactez-nous pour en discuter.


18 vues0 commentaire