• Patrick Chenebaux

Cybermenaces : pourquoi l’OT doit évoluer vers des solutions plus ouvertes?



Nouvel arrêt sur image sur les cybermenaces qui pèsent sur les systèmes d’opérations industrielles, alors qu’une brèche vient d’être trouvée par la société américaine Claroty dans les automates SIMATIC de SIEMENS.


Ce n’est pas la première fois qu’un faille est décelée dans les systèmes de l’industriel allemand : en 2010, les services secrets américains et israéliens en avaient exploité une autre en développant le virus Stuxnet pour s’en prendre aux centrifugeuses iraniennes d’enrichissement d’uranium.


En plus d’être coûteuse, l’utilisation de systèmes dits “propriétaires” ne constitue pas en soi une protection contre les cyberattaques comme l’illustre encore cet exemple.


Il est temps de faire évoluer le modèle en s’appuyant sur des solutions plus “ouvertes” et beaucoup plus économiques que l’on retrouve dans le monde de l’IT, notamment celles du type UNIX/Linux utilisées par les start-ups et les nouveaux entrants.


Besoin de faire évoluer vos systèmes d’OT ? Faites appel aux experts d’ENEID-TRANSITION !

4 vues0 commentaire